· 

Top 5 : Comment être encore plus écolo pendant le confinement

Hello, hello, 

 

Avec ce confinement j+8 j'ai décidé d'écrire beaucoup plus sur les thèmes qui me tiennent à cœur. Je partage donc avec vous un top 5 de mes façons d'être encore plus écologique pendant ce temps de confinement qui nous oblige un peu plus à réfléchir sur tout et rien.

 

1. De l'eau, de l'eau, de l'eau de pluie de l'eau de là-haut 

 

Alors qui dit confinement dit pas de sortie, dit moins de déplacement et moins de gens à voir.  Donc si on est moche et qu'on sente mauvais, c'est notre seul et unique problème, à moins de vivre avec des gens. Mais si ces gens vous aiment, c'est pour ce que vous avez à l'intérieur de votre cœur, alors ils vont accepter vos odeurs. 

Ce que je fais pour tenter de moins consommer de l'eau c'est de limiter les douches à 1 fois tous les 2 ou 3 jours pour les cas extrêmes (= les grosses flemmes) et de les remplacer par 'la toilette du chat'.  Je prends un gant de toilette mouillé avec un peu de savon et je me frotte dessus. Plutôt efficace, en tout cas je n'ai pas l'impression de sentir mauvais. Cette stratégie sera peut-être à revoir en été, mais l'été c'est loin. 

Pour les vêtements, comme j'aime bien les laisser aérer quand même un peu, je switch entre mon pyjama et 1 tenue maison (le combo magique legging + t-shirt). 

Il y a aussi l'aspect chasse d'eau qui n'est pas nécessaire pour absolument toutes les petites commissions, surtout pour les gens comme moi qui y vont vraiment beaucoup de fois dans la journée. Le nombre de fois que je vais y faire un tour est assez embarrassant donc je ne m'y étendrais pas, mais bon une chasse d'eau tous les 2-3 pipis peuvent déjà sauver pas mal de litres. Un beau cadeau pour l'écologie :) 

Allé j'arrête de donner des conseils sales et on passe à d'autres idées. 

 

2. Les plantes nos amies pour la vie. 

 

Puisque l'on en est là et qu'on risque de rester confiner quelques mois, autant jouer à l'autarcie jusqu'au bout et expérimenter de faire pousser des plantes soi-même. 

Les plus courageux s'essaieront je l'espère à la pousse de sa propre nourriture, les tutos Youtube sont là pour vous montrer la voie 

Si vous vivez pas loin d'un parc, c'est l'occasion d'aller y piquer un peu de terre, avec modération hein, si jamais vous vous retrouvez au poste, merci de ne pas citer mon nom. 

Puis de faire pousser les plantes, ça a plein de propriété thérapeutique sur le moral, je trouve ça relaxant et c'est joli à voir.

Je sais que tout le monde  n'a pas la main verte, mais bon, faut bien essayer :) 

 

3. Nourrir les oiseaux par la fenêtre 

 

J'ai vu passer des études assez alarmantes sur la disparition des oiseaux, des abeilles, des insectes en villes. C'est difficile à notre échelle d'inverser la tendance mais ce qui est possible c'est de faire des petites actions pour nourrir les bêtes. Par exemple, laisser un peu de pain rassis ou des graines sur le balcon et de chanter Jean Jacques Goldman en boucle ... Bon chacun fait ce qu'il veut, je me suis fait plein de nouvelles copines par la fenêtre, comme des mésanges, des moineaux ou des pies qui viennent manger les graines dans mes jardinières de fenêtre. 

 

Il y a aussi des pigeons mais ceux-ci viennent plutôt quand je laisse du pain blanc, ou de mie. 

 

4. Les bons plats maisons 

 

Bon maintenant que du temps à la maison on en a, on ne se re ne mettrait pas à la cuisine ? J'achète depuis une semaine tous mes produits au format familial et je ne touche plus aux plats individuels, ce qui fait des trucs plus sains à manger, moins chers et moins de déchets d'emballage. Puis ça a un côté plus gratifiant je trouve de manger la nourriture qu'on aura élaborée, essayé, raté, recommencé puis à force de détermination, un peu réussi, puis amélioré et recommencé jusqu'à atteindre la quiche parfaite. 

 

5. Proposer à ses voisins de faire les courses 

 

L'aspect écolo de ce conseil concerne surtout les personnes qui vivent un peu loin des supermarchés et qui y vont en voiture, car on limite de ce fait les aller et retours pleins d'essence, et de gaz à effet de serre.  Puis c'est sympa de parler à ses voisins par le microphone ou derrière la porte, puis de laisser les courses devant leur porte puis de courir très vite loin pour sauver sa propre vie. 

 

 Si vous avez d'autres idées, des commentaires, n'hésitez pas à m'en faire part (facebook, instagram, mail à wildlittlemango@gmail.com, tout ce que vous voulez). 

 

 

 

Julie 

 

 

 

S'inscrire à la newsletter créative, pour booster les semaines :)